Actualites Electroniques - L'actualité de la musique électronique pour tous  
 
 
     
 
 
 

Retrouver dans cette rubrique chaque semaine, la biographie ou l'interview d'un Dj qui fait la une de l'actualité électronique pour nos chroniqueurs. Tous les styles de Dj sont au menu de cette rubrique : minimal, house, électro, techno voire même trance dans certains cas.
La rubrique sera complétée par d'autres Djs et producteurs au fur et à mesure de l'actualité musicale.

 
Techno
12
Steve Bug - Interview

Créateur de tendances, moteur-agitateur-extraordinaire, producteur allemand de talent, Steve Bug est un artiste aux multiples facettes qui refuse de s’effacer devant le feu des projecteurs. Homme énergique et constamment surprenant, Steve n'est rien de moins qu'un ambassadeur de renom pour la musique électronique, un porte-parole bien-aimé du peuple et cela pour de bonnes raisons ! Ayant grandi dans l’univers de la techno allemande et durant l’apogée de la période acid-house, l'amour de Steve Bug pour un groove parfait se ressent dans ses productions comme à la belle époque. Depuis ses tout premiers sets à Brême et à Hambourg, il était clair qu’un talent allait émerger. Avec les encouragements de Tobias Lampe, les premières productions de Steve sont sorties vers 1993 et ​​c’est alors que son histoire musicale a réellement commencé. Cette interview fait suite à celle d'autres célèbres producteurs allemands connus comme Marc Romboy, Fritz Kalkbrenner, Extrawelt, M.A.N.D.Y., Thomas Schumacher, Butch ou encore Solee. Tout d'abord, je tiens à remercier Steve qui a répondu avec plaisir à nos questions.

 

"Hello Steve,

Honnêtement, c'est un réel plaisir et un honneur de t’interviewer parce que tu es l’un de mes producteurs allemands préférés et que ton label Poker Flat est certainement l'un des plus influents dans le monde de la musique électronique. J'ai d’ailleurs souvent joué tes titres en soirées.

Grâce à H.I.M. Media, nous avons la chance de t’interviewer par rapport à la sortie de ton nouvel album "Noir" qui sortira début Octobre. Pourrais-tu nous donner quelques infos à propos de ce sixième album solo? Comment as-tu bossé sur cet album qui contient 10 pistes et comment ce projet est-il né?
> J'ai commencé à rassembler des idées dès la fin 2009, et puis entre temps je me suis concentré sur d’autres projets, mais j'ai continué à recueillir des idées pour cet album. Durant l'automne 2011, j'ai commencé à me concentrer sur la finalisation de certaines des idées. La plupart des éléments ont été finalisé début 2012. Au cours des deux derniers mois, j'ai refait pas mal de tracks qui ont remplacé les travaux prévus à l’origine pour être sur l’album.


Y a t-il une anecdote à nous raconter concernant ce nouvel album, peut-être concernant un track présent?
> Après avoir bossé pendant 20 ans moi-même sur toutes mes productions, j'ai finalement décidé de mixer les pistes avec un ingénieur du son. On s’est occupé de l'ensemble du projet tous les deux, de la composition à l’enregistrement des pistes, en passant par le mixage des pistes. Un jour, nous avions une piste terminée et nous avons commencé à bosser sur une seconde. Alors que l’on finalisait la mise en place des pistes, je suis allé m’acheter une bouteille de vin... Puis nous nous sommes retrouvés dans une situation où nous ne pouvions plus ouvrir un plug-in. Comme il s'agissait d'un plug-in de guitare et que l’ingénieur du son était aussi guitariste, je lui ai demandé de jouer les accords sur sa guitare afin que nous puissions continuer à travailler. Après l'enregistrement et la bouteille de vin terminé, j'ai eu l'idée d'enregistrer un solo de guitare en plus. Et puisque nous étions de bonne humeur, nous l'avons finalisé et le solo est maintenant sur l'album. La piste s’appelle  “Poison of choice”! ;)

Le premier semestre 2012 est terminé. Si tu regardes en arrière, que peux-tu en dire? Quelle est ta vision de ces derniers mois? Principalement concentré sur ton album?
> On peut même dire que les 3/4 de l’année sont terminé, dans deux mois, c'est Noël! J'ai eu une superbe année. Les 6 premiers mois, je me suis concentré évidemment sur l'album entre les soirées, mais j'ai finalement terminé cet album, et je me suis alors produit sur encore plus de dates tout l'été. J'ai même été joué au beach volley avec un groupe de DJs et j'ai aussi fini quelques remixes et d’autres projets avec Mr. V. qui seront publiés sur le label Dessous début Novembre.

Après nous avoir donné ces infos sur ton actualité musicale on aimerait en revenir à tes racines. Pourrais-tu nous dire brièvement comment tu es devenu DJ et producteur?
> J'ai commencé à entrer dans le monde de la house music à la fin des années 80, en achetant des disques et dès que je rentrais chez moi je les mixais. Mais comme je prenais plus plaisir à être sur la piste de danse, je ne voulais pas tellement devenir DJ. En 1991, j'ai décidé d’organiser mes propres soirées. Et je me suis vite vu offrir le poste de DJ résident dans le club où nous organisions ces soirées. Mon intérêt pour cette musique s’est développé petit à petit et c’est en 1992 que j'ai commencé à rencontrer des amis en studio pour travailler sur certains morceaux. Peu de temps après, j'ai acheté du matos et j’ai alors commencé à travailler en tant qu'artiste solo.

Au début, est-ce que ta famille a compris ce que tu voulais faire dans la vie? Et maintenant sont-ils fiers de ce que tu as réussi au fil des années?
> Au début, j'avais encore un bon travail; être DJ était un second emploi. Avant, je travaillais comme barman comme second emploi. Le changement était donc minime. Quand j'ai finalement décidé de devenir un artiste à plein temps, ma mère m’a beaucoup soutenue, alors que mon père et mes grands-parents souhaitaient que je garde un boulot plus normal. Maintenant tout le monde est très fier de ce que j'ai réalisé bien sûr.

En plus de ton calendrier de productions, tu as travaillé sans relâche pour faire grandir ton label Poker Flat. Comment arrives-tu à gérer toutes ces tâches? J’imagine que tu dois avoir une bonne équipe autour de toi! Quand nous avons interviewé Marc Romboy il y a quelques semaines, il nous disait notamment être aidé par son père. Et toi?
> J'ai eu beaucoup de chance, car le propriétaire du label, a sorti mon premier titre. Au fil du temps il est devenu mon partenaire pour tous les labels. Il s’occupe des démarches administratives et nous avons d'autres personnes pour nous aider, ce qui est très utile, mais il encore plein de travail à faire. La vie sociale est un peu courte la plupart du temps. Mais je pense que c'est la rançon du succès. J'ai toujours travaillé plus que les autres et cela a payé. Je ne peux que conseiller aux gens qui ont un rêve de tout donner pour le concrétiser. Mais il ne faut jamais le faire dans le dos des autres. Il faut rester fidèle à ses valeurs et être cool avec les gens qui vous aident.

Comment définirais-tu la direction artistique du label? Un testament futuriste, un melting-pot de sons et d'idées, où la diversité musicale répond aux expérimentations?
> Je n'y ai jamais vraiment pensé pour être honnête. Toutes ces explications ont quelque chose qui me convienne, mais en général, je sors tout simplement les productions auxquelles je croie.

S’il y avait une ou deux pistes à retenir, sorties sur le label créé en 1998, ca serait lesquelles? Je sais que c'est une question difficile. Peut-être y en a-t-il une plus spéciale que les autres?
> Poker Flat a été fondé fin de '98, et il n’y a eu qu’une seule sortie à ce moment "Loverboy". Sinon je pense aussi à  "Televinken" par Hakan Lidbo.

En ce qui concerne ce label, y a t-il 2 ou 3 artistes dont tu aimerais parler, que tu as signé récemment ou que tu aimerais signer? Je pensais à Nico Lahs par exemple, qui a sorti son premier EP il y a quelques jours.
> Oui, Nico est un nouveau membre de l’équipe et sera un artiste à suivre dans les prochains jour. Mon plus grand espoir est Daniel Dexter, j’aime vraiment son travail et il a un album à venir l’année prochaine. On s’en rejouit déjà!

De plus en plus de lecteurs nous posent des questions sur le matos utilisé par les producteurs et DJs que nous interviewons. Tu bosses avec quoi précisément? Logiciels? Instruments ?
> J'ai pas mal de matos en plus de mon ordi. Je préfère utiliser des synthétiseurs plutôt que des plug-ins. J’ai plusieurs synthés Roland comme le Juno 60 et 106, le 101, le 303, ou encore le MK 80. Pour la batterie j'utilise habituellement des samples au lieu de boîtes à rythmes, c'est plus facile et plus rapide pour créer ou modifier si nécessaire.

L'interview sera publiée sur un site web principalement lu par les Français. Que connais-tu de la scène électronique française? Y a t-il des artistes que tu connais personnellement ou dont tout simplement tu aimes la musique?
> Bien sûr, Laurent (Garnier) est le plus connu d'entre eux. J'adore ses productions, ses sets et ses émissions de radio. Ensuite, il y a D'Julz, un DJ très bon quand il s’agit de pure house et de techno. Il y a aussi Olivier Andrade qui vient juste de m’envoyer de nouveaux titres pour une prochaine sortie sur Dessous. Enfin, il y en a plein d’autres comme Miss Kittin, Dan Ghenacia, etc.

Et à part la musique quels sont tes hobbies ?
> Le sport, la bonne nourriture et le vin.
 

Steve, avant de conclure cette interview, nous avons encore quelques questions à te poser. Parfois, un mot suffit!

Le titre que tu nous conseilles d’écouter dans ta discographie?
> Wet.

Un artiste avec lequel tu aimerais bosser un jour?
> Je ne sais pas, j'aime travailler avec mes amis en fait. Peut-être Josh Wink.

Ton souvenir le plus fou en soirées?
> Aucun, je n’aime pas les souvenirs.

Le meilleur endroit pour mixer?
> Sur une plage.

3 mots pour définir ta musique?
> Groovy, sensuelle et noire.

MP3 ou vinyls pour tes mixs?
> MP3? WTF, personne ne devrait jouer des MP3 en club. J'utilise des .aiff!

Le logiciel que tu utilises pour produire?
> Logic Pro.
.
Un privilège auquel te donne accès ton statu de DJ?
> Voir les couchers de soleil du monde entier.

Un mot sur la France?
> Vive.

Ton titre préféré en ce moment?
> Ca vient de changer il y a quelques secondes et oups ca change encore !

Quelques mots sur le site où l'interview sera publiée: Actualités Electroniques?
> Malheureusement, je n'en n’avais entendu parler auparavant ...

Steve, merci beaucoup, beaucoup pour le temps que tu as consacré à Actualités Electroniques et en particulier pour cette interview complète et exclusive. Nous attendons avec impatience tes prochaines productions et peut être te voir en live.
> Merci, cheers, Steve.”

Dj Aroy

PLUS D’INFOS SUR STEVE BUG
http://soundcloud.com/stevebug
https://twitter.com/steve_bug
https://www.facebook.com/pages/steve-bug/8517364710
http://www.myspace.com/buginmyspace
https://www.facebook.com/pokerflat.rec
https://twitter.com/poker_flat
http://soundcloud.com/pokerflatrecordings
http://www.youtube.com/user/SenPromotions

 
Ecrit par Dj Aroy
Article in English       
 
 
 
  Archive des Djs à l'affiche
 
Thyladomid - Interview
 
Gusgus - Interview
 
Mr Flash - Interview
 
The Hacker - Interview
 
Discodeine - Interview
 
 
Chus and Ceballos - Interview
 
Booka Shade - Interview
 
Stimming - Interview
 
Nicole Moudaber - Interview
 
John Lord Fonda - Interview
 
 
 
 
 
 
  Laisser un commentaire

Pseudo :


Votre commentaire sur l'article :

Chaque commentaire sera soumis à validation avant sa publication.



 
  Les commentaires sur Steve Bug - Interview
 
 
 
      Other language   
 
      Rester connecté

 
Facebook Actualites Electroniques
Twitter Actualites Electroniques
Ustream Actualites Electroniques
Myspace Actualites Electroniques
Flux Rss Actualites Electroniques
Flux Rss Actualites Electroniques
  RSS Actualite musique electronique
 
      Music player
 
 
      Liens utiles
Juno Records DJ Chart - Fatboy SlimJuno Records DJ Chart - Tiesto
Latest progressive house DJ Chart at Juno Download 4Juno Records DJ Chart - Digitalism
Sennheiser HD 25-II
 
      Chercher un article
 
      Icônes de style   
 
      Chart by Dj Aroy
FEVRIER 2013

Telecharger le set    
 
ASAF AVIDAN - Maybe you are
   
 
KLINGANDE - Punga
   
 
KLANGKUENSTLER - Die elektronische Welt der Amélie
   
 
SOKOOL - Take care
   
 
BEN PEARCE - What I might do
   
 
KLANGKUENSTLER - Wiesenballett
   
 
PEER KUSIV - Dust
   
 
DAUGHTER - Youth
   
 
MIKE GILL - Let You Go
   
 
LANA DEL REY - Summertime sadness
   
 
 
 
     
     
 
SUPPORTED BY

OTHER LINKS

WE ALSO LIKE