Actualites Electroniques - L'actualité de la musique électronique pour tous  
 
 
     
 
 
 

Retrouver dans cette rubrique chaque semaine, la biographie ou l'interview d'un Dj qui fait la une de l'actualité électronique pour nos chroniqueurs. Tous les styles de Dj sont au menu de cette rubrique : minimal, house, électro, techno voire même trance dans certains cas.
La rubrique sera complétée par d'autres Djs et producteurs au fur et à mesure de l'actualité musicale.

 
Minimal
18
Extrawelt - Interview

Après avoir contacté le label allemand Boxer Recordings, l’un des labels les plus reconnus et les plus productifs d’Allemagne, nous avons obtenu une interview exclusive d’Extrawelt, le duo allemand composé d’Arne Schaffhausen et de Wayan Raabe, principalement connu pour être des piliers de la scène électronique allemande. Ils ont ainsi déjà sorti des tracks sur des labels connus comme Cocoon Recordings, Border Community, Traum Schallplatten, !K7, Darkroom Dubs et bien d’autres encore... Nous tenions donc tout d’abord à remercier le label ainsi que le groupe d’avoir répondu à nos questions. Bonne lecture!

« Hello Extrawelt,

Je viens juste de voir sur votre page Facebook que vous avez publié votre nouvel EP "My Stupid EP" sur le label Break New Soil Recordings. La sortie digitale sur Beatport a été en deux parties, le premier chapitre comprenant «My Stupid» en version main mix puis « My Stupid » remixé par Gregor Tresher. Pourriez-vous nous donner plus d'infos sur cette sortie?
> Cela faisait déjà longtemps qu’on avait prévu de faire un EP sur le label de Gregor, car nous sommes de bons amis. Le track a été fait lors d’une session improvisée lorsque l’on a rebranché notre tout premier synthétiseur Korg MS20 après bien des années de repos. Comme souvent, on a fait plusieurs versions et on est heureux d’avoir l’opportunité de sortir un track avec en plus un remix cool de Gregor.

En ce qui concerne votre musique, qu’est ce que l’on peut attendre de votre part en 2011, notamment avec Boxer Recordings. Y a-t-il déjà des sorties de prévue ? Un album ? Une compilation ?
> On prévoit 3 tracks sur Boxer Recordings pour début 2011… même s’il nous manque toujours un track. On est un peu lent à faire de nouveaux trucs à cause de la  tournée, mais on se réserve déjà pour Février un peu de temps pour passer plus de temps en studio (après l’avoir nettoyer !).On a vraiment hâte. Ensuite, on a prévu notre nouvel album sur Cocoon Recordings pour l’automne 2011... Mais il est fort probable que l’on sorte quelques autres maxis avant.

Après cette petite mise à jour musicale, revenons sur votre histoire. Vous venez tous les deux des environs d’Hambourg. Comment vous êtes vous rencontrés la première fois ? Par exemple M.A.N.D.Y. nous avait dit qu’ils s’étaient rencontrés sur un court de tennis !
> On a tous les deux commencé à mixer quand on avait 15 ans environ, on se voyait à des soirées, des sessions pour DAT-Recordings ou chez des disquaires. L’amitié qu’on a actuellement à vraiment commencé à grandir quand on a commencé à faire des morceaux ensemble vers 1998/99.

J’ai découvert qu’avant d’être Extrawelt vous aviez eu d’autres projets ensemble comme Midimiliz, Spirallianz et Downhill. Pouvez-vous  nous en dire un peu plus sur ces anciens pseudos ?
> Midimiliz et Spirallianz étaient nos deux premiers pseudos avec lequel on a commencé. Spirallianz été uniquement lié au label Spirit Zone Records, qui a sorti notre tout premier track. Midimiliz était quant à lui notre projet pour des sorties sur d’autres labels. Enfin, Downhill est un projet que nous avons fait avec Marcus C. Maichel de X-Dream. Avec lui on a  également travaillé sur son projet « The Delta » pendant quelques temps. On n’a jamais vraiment décidé si l’un des projets était mort mais on se concentre en ce moment sur Extrawelt et on se sent assez libre de sortir notre musique, sachant que l’on n’a jamais voulu se cantonner à un style particulier.

En 2005, Extrawelt a vu le jour et le succès est venu rapidement avec les gros succès des tracks « Soopertrack » et « Zu Fuß » sur le label de James Holden, Border Community, en mai 2005. Pourquoi ce nouveau projet avec un nouveau nom ?
> On avait un peu ralenti le rythme et on avait aussi plus confiance dans les mélodies que l’on créait, comparées à nos précédents projets. C’était en fait une décision spontanée de publier sous un nouveau nom, principalement pour  publier cette sortie sans attentes ou préjugés. Maintenant avec le recul on  se sent un peu chanceux de l’avoir fait ainsi ;)

Les premiers morceaux que vous avez faits ensemble sous le nom d’Extrawelt, si je ne me trompe pas sont justement « Zu Fuß » et « Soopertrack » que j’ai d’ailleurs reçu en 2005 et que je conserve précieusement dans ma boite à vinyl. Y a-t-il une histoire particulière derrière ces deux morceaux ? Comment sont-ils nés?
> Ces deux morceaux ont été les deux premiers morceaux que nous avons fait après notre dernier album « Non Standards » sous le pseudo Midimiliz. Ils se sont révélés un peu différent des choses plus dures que l’on avait fait auparavant. Quand j’ai acheté les deux premières sorties du label Border Community, j’ai rapidement eu l’idée d’envoyer nos prods à James sans attendre. Quand il nous a contacté quelque temps après en me demandant si les morceaux étaient toujours disponibles, on a été un peu étonné.

James Holden est donc l’une des personnes qui vous a aidé à sortir « Zu Fuß » et « Soopertrack » sous son propre label. Un de mes sons favoris depuis toujours est « The sky was pink » » que vous connaissez certainement. Que pouvez-vous dire de particulier sur ce track ?
> On aime toujours  beaucoup ce morceau, mais j’aime « Break in the clouds » encore plus. Le titre de MFA “The Difference It Makes“, de Petter « Six Songs » et de Nathan Fake « Outhouse » font également brûler mon cœur.

En ce qui concerne votre carrière en tant que duo de producteurs, avez-vous un rôle prédéfini lors de la production de morceaux ? Comment composez-vous ensemble ?
> Non, pas vraiment, on fait tout ensemble. Entre deux morceaux c’est généralement différent, parfois on suit une idée, parfois c’est plus brouillon. Sur certains tracks l’un fait plus que l’autre, mais on ne finit jamais un morceau sans avoir le ok de l’autre.

Sachant que vous venez tous les deux d’Allemagne et plus précisément de la région d’Hambourg, pouvez-vous nous parler un peu plus de la scène électronique allemande, connue surtout pour ces tracks éclectiques et underground joués dans des clubs sombres ?
> La communauté allemande de la musique underground est très polyvalente en termes de style de musique et de clubs/événements. En fait, vous pouvez trouver tout ce que vous voulez. Festivals alternatifs, gros, petits, sales, huppés... Bien que l’Allemagne soit entrain de faire du très mauvais travail en ce qui concerne le soutien et le parrainage des jeunes musiciens, comparé aux autres pays d’Europe, les infrastructures sont plutôt bonnes, et toutes les villes de taille moyenne ont leur propre club. On a plein de Label, de réseaux de distribution et de media à la mode.  C’est peut être dû à l’histoire de la musique électronique qui a commencé avec the Krautork et des groupes célèbres comme Can, Tangerine Dream, Amon Düül, Popol Vuh, puis plus tard Klaus Schulze, Kraftwerk et Neu! Etc. qui ont tous baignés très tôt dans la musique électronique et déjà à l’époque couronnés de succès. Ils ont peut être préparé une sorte de compréhension de base et d’intérêt pour la musique électronique, monotone et essentiellement instrumentale. A Hambourg particulièrement, la scène est très bonne et diversifiée, trop peut être mais pas autant que dans la ville explosive de Berlin, mais il y a beaucoup à offrir aux amateurs de musique électronique.

Je me demandais si des DJs comme vous, pouvaient encore sortir en soirée avec des amis et danser comme des clubbeurs normaux sur le dancefloor. C’est quelque chose de possible ou pas ?
> Bien sur ! Quand cela arrive on se sent libre de se  comporter et de danser aussi stupidement qu’on peut, peu importe si quelqu'un nous reconnaît.  Le souci c’est que quand nos amis partent en week-end on est toujours absent ! Et ça nous manque beaucoup. On sort simplement pour flâner et profiter de la bonne musique. Nous sommes tous les week-ends dans un club, mais c’est très diffèrent lorsque vous y êtes pour jouer. Ce n’est pas que ce ne soit pas quelque chose d’agréable, mais sortir avec des amis ou profiter d’un beau concert tranquillement est quelque chose que nous ne faisons pratiquement plus. Et en général, je pense que les morceaux technos connus sont souvent plus connus que les visages qu’il y a derrière eux ;)

Souhaitez-vous ajouter quelque chose avant de conclure cette interview ?
> Merci à tous ceux qui nous ont soutenus dans les soirées en 2010. Nous vous souhaitons à tous  un joyeux Noel et une bonne et heureuse année 20111 ! Que la force soit avec vous…

 

Pour conclure cette interview, nous avons encore quelques questions à vous poser pour mieux vous connaître. Parfois un mot suffit !

Le son que vous nous conseillez d’écouter dans votre discographie ?
> Aucun conseil, sauf peut être de commencer par l’ordre alphabétique...

Un artiste avec lequel vous aimeriez travailler un jour ?
> Beth Gibbons
MF Doom
Eric Sermon
Busta Rhymes
Jack White
TBC

Vous utilisez des vinyl ou des Mp3 pour vos mix ?
> Tous sauf des mp3 de merde. ! Bien que nous ne soyons plus officiellement des DJs, on aime garder nos mk2 qui font tourner nos vinyls…

Le logiciel que vous utilisez pour produire ?
> La-La-Logic et d’autres.

Votre meilleur souvenir de cet été : un lieu où vous avez joué par exemple ou une anecdote ?
> Le vue sur la foule d’Hambourg, avec un couché de soleil magnifique lors du festival Gruenanlagen à ciel ouvert, durant une chaude journée de Juillet…

Les meilleurs clubs en Allemagne (nom et ville) ?
> Hafenklang, Hamburg
Rocker33, Stuttgart
Cocoon Club, Frankfurt
Watergate, Berlin
TBC

Un mot sur la France ?
> Magnifique !

Ton titre préféré en ce moment ?
> Daniel Johnston - Some Things Last A Long Time

Quelques mots sur notre site Actualités Electroniques?
> Gardez le vraiment vrai !

Extrawelt, merci pour le temps que tu as consacré à Actualités Electroniques et plus particulièrement pour cette interview. On attend bien sur vos prochaines productions. On espère aussi vous voir bientôt dans un club en France ou à l’étranger. A bientôt!!

Loulou et Dj Aroy

PLUS D’INFOS SUR EXTRAWELT
http://www.junodownload.com/artists/Extrawelt/releases/
http://www.facebook.com/pages/Extrawelt/25842915423
http://www.facebook.com/pages/Extrawelt-official-page/109232972431900
http://www.midimiliz.de/
http://www.myspace.com/extrawelt

PLUS D’INFOS SUR LE LABEL BOXER RECORDINGS
http://soundcloud.com/boxer-recordings
http://www.myspace.com/boxercologne
http://www.boxer-recordings.com/
http://www.facebook.com/pages/BOXER-BOOKING-PAGE/181829021185

 
Ecrit par Loulou & Dj Aroy
Article in English       
 
 
 
  Archive des Djs à l'affiche
 
Thyladomid - Interview
 
Gusgus - Interview
 
Mr Flash - Interview
 
The Hacker - Interview
 
Discodeine - Interview
 
 
Chus and Ceballos - Interview
 
Booka Shade - Interview
 
Stimming - Interview
 
Nicole Moudaber - Interview
 
John Lord Fonda - Interview
 
 
 
 
 
 
  Laisser un commentaire

Pseudo :


Votre commentaire sur l'article :

Chaque commentaire sera soumis à validation avant sa publication.



 
  Les commentaires sur Extrawelt - Interview
 
 
 
      Other language   
 
      Rester connecté

 
Facebook Actualites Electroniques
Twitter Actualites Electroniques
Ustream Actualites Electroniques
Myspace Actualites Electroniques
Flux Rss Actualites Electroniques
Flux Rss Actualites Electroniques
  RSS Actualite musique electronique
 
      Music player
 
 
      Liens utiles
Juno Records DJ Chart - Fatboy SlimJuno Records DJ Chart - Tiesto
Latest progressive house DJ Chart at Juno Download 4Juno Records DJ Chart - Digitalism
Sennheiser HD 25-II
 
      Chercher un article
 
      Icônes de style   
 
      Chart by Dj Aroy
FEVRIER 2013

Telecharger le set    
 
ASAF AVIDAN - Maybe you are
   
 
KLINGANDE - Punga
   
 
KLANGKUENSTLER - Die elektronische Welt der Amélie
   
 
SOKOOL - Take care
   
 
BEN PEARCE - What I might do
   
 
KLANGKUENSTLER - Wiesenballett
   
 
PEER KUSIV - Dust
   
 
DAUGHTER - Youth
   
 
MIKE GILL - Let You Go
   
 
LANA DEL REY - Summertime sadness
   
 
 
 
     
     
 
SUPPORTED BY

OTHER LINKS

WE ALSO LIKE