Actualites Electroniques - L'actualité de la musique électronique pour tous  
 
 
     
 
 
 

Retrouver dans cette rubrique chaque semaine, la biographie ou l'interview d'un Dj qui fait la une de l'actualité électronique pour nos chroniqueurs. Tous les styles de Dj sont au menu de cette rubrique : minimal, house, électro, techno voire même trance dans certains cas.
La rubrique sera complétée par d'autres Djs et producteurs au fur et à mesure de l'actualité musicale.

 
Techno
20
D Julz - Interview

Que ce soit à travers ses productions, ses émissions de radio, ses compilations, ses soirées ou ses sets en clubs, D'Julz a été l’un des pionniers français de la musique électronique, avec une carrière débutant en 1992. Sa capacité à transcender les genres et les tendances lui a alors permis de réussir à se maintenir au top tant producteur que DJ. C’est avec son déménagement à New York en 1993 puis la création des soirées Bass Culture au Rex Club que Julien a su rapidement s’imposer comme l’un des figures incontournables de la scène électronique en France, mais aussi à l’étranger avec de nombreuses dates en Europe, comme en Belgique, en Hollande ou encore au Royaume-Uni. Aujourd’hui nous avons la chance de vous offrir l’interview d’un des meilleurs producteurs et DJ français. Elle fait suite aux interviews d’autres producteurs nationaux comme Da Fresh, Muttonheads, Rodriguez Jr., Paul Nazca. Tout d’abord je voudrais donc remercier D’Julz d’avoir répondu à nos questions.

 

"Hello Julien,

Dans quelques jours va sortir l’EP de Joel Alter « No Way Third Strike EP » sur ton label Bass Culture? Pourrais-tu nous en dire un peu plus sur cette sortie et sur ce producteur suédois ?
> C’est la 3ème sortie de Joel sur BC. C’est un EP dans la pure tradition Alter, c’est à dire, majoritairement deep avec une classe folle. Il y a aussi un superbe remix d’Ed Davenport qui est déjà très joué par les DJs plus techno. Bref c’est un EP très complet.

Et à part ce track quelles seront tes prochaines sorties, en propre? Une nouvelle production ou peut être un remix?
> J’ai pas mal de remix à terminer notamment pour Gummhiz et pour Doc Martin. Sinon, j’ai un EP de remixes qui sortira sur Bass Culture en Juin.

L’année 2012 vient de se terminer. Qu’est ce que tu peux en dire? Pas mal de dates?
> Oui, ce fut une bonne année, l’été a été particulièrement chargé avec beaucoup de dates à Ibiza pour Circoloco. Sinon il y a aussi eu beaucoup de soirées mémorables tout au long de l’année : mon anniversaire au Rex avec Laurent Garnier et Jerome Pacman, ainsi que 2 incroyables dates en Inde et qui font parties des plus beaux souvenirs de 2012.

Après nous avoir donné ces infos sur ton actualité, nous aimerions en revenir à tes racines musicales. Pourrais-tu nous dire brièvement comment tu es devenu producteur puis DJ?
> J’ai toujours écouté beaucoup de musique dans mon enfance mais je suis devenu DJ par hasard. J’ai pris une claque en découvrant la musique électronique au début des années 90 et j’ai décidé de me mettre à mixer pour le fun. Je n’ai jamais pensé que ca deviendrait mon métier et que je l’exercerais toujours aujourd’hui avec autant de plaisir.

Et d’ailleurs ton pseudo de DJ il vient d’où si ce n’ai pas un secret ? C’est en lien avec ton prénom j’imagine.
> C’est juste la contraction de « DJ » et de « Jules ». D’ailleurs si j’avais su que je l’allais le porter toute ma vie j’aurais surement réfléchis un peu plus longtemps, lol.

Au début, est-ce que ta famille a compris ce que tu voulais faire dans la vie? Et maintenant sont-ils fiers de ce que tu as réalisé au fil des années?
> Ils étaient un peu inquiets au début, mais m’ont toujours encouragé à faire ce qui me plaisait. C’est une chance.

Certains lecteurs nous demandent de plus en plus d’infos sur la technique et le matériel des producteurs. Tu bosses avec quoi ?
> En studio comme dans mes morceaux, je mélange du vieux et du neuf, de l’analogique (Juno, 909, DX100, Preus 20000, dp4, JV1080, Nordlead….) et du plugging, c’est très variable.

En 1997, on te doit la création des soirées légendaires au Rex « Bass Culture ». Puis ce ne sera que 10 ans plus tard que tu fonderas ton propre label du même nom, plus précisément en 2009 et qui aujourd’hui s’établit comme l’un des références en la matière. Pourquoi avoir attendu si longtemps ? Une question de temps, de maturité ou de conjoncture ?
> Juste une question d’envie, ça ne m’intéressait pas avant et de façon générale je préfère me concentrer sur une seule chose à la fois.

A ce titre, en plus de ton calendrier de productions, tu travailles sans relâche pour faire vivre ce label. Comment gères-tu toutes ces tâches ? J’imagine que tu dois être entouré d’une bonne équipe! Lorsque nous avions interrogé Marc Romboy il y a quelques semaines, il nous disait notamment être aidé par sa famille. Et toi?
> Jeff Labelle qui est mon agent depuis de nombreuses années m’a beaucoup aidé à gérer le label. Adam Carter chez Exclusive a également fait un super boulot pour la promotion. Le label est en train de se réorganiser mais BC ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui sans l’aide de ces 2 personnes.

Est-ce que tu voudrais nous présenter un artiste que tu as signé sur ton label ou que tu aimerais signer? On pourrait penser à Rio Padice, Mr G, Santos ou encore l’excellent Lemos.
> Difficile d’en choisir que 3 ! Ce sont tous mes bébés;) La première sortie du label était de Lemos, c’est aussi l’un des plus gros succès du label donc BC lui doit beaucoup. Rio Padice est un excellent producteur italien qui comme Alex Picone a eu une approche très old school de la production bien avant que ca ne devienne à la mode. Quant à Mr G, c’est l’un de mes producteurs préférés depuis toujours, donc c’est un vrai honneur de l’avoir sur mon label.

On te doit bien évidemment de nombreux titres en propre, mais aussi pas mal de remixes. Comment abordes-tu ces deux types de travaux, et dans lequel prends-tu plus de plaisir ?
> J’essaie de les aborder de la même façon, je ne cherche pas à avoir une formule que je répète à l’infinie. J’aborde chaque prod ou remix de façon unique. Mais j’avoue avoir plus de facilité à travailler sur les remixes. On est souvent plus créatif quand on a un cadre défini ou des limites.

Par ailleurs, et comme on le disait un peu plus haut, tu as un agenda très très chargé un peu partout en Europe et à l’étranger, mais on a surtout très souvent l’occasion de pouvoir te voir au Showcase à Paris avec tes potes Stephan et Tibo’z. Raconte nous un peu comment tu vois ce lieu, son ambiance et ce qu’on pourrait y entendre de différents que lors d’une de tes prestations au Rex par exemple, avec un public qu’on dira un peu plus pointu ?
> Tiboz et Stéphane font un excellent travail au Showcase, le public qui au départ n’était pas super pointu est de plus en plus éduqué et je prends de plus en plus de plaisir à y jouer. La grosse différence c’est que j’y mixe en tant que guest donc en milieu de soirée. Au Rex, c’est ma propre soirée, je suis comme à la maison et j’invite un dj à qui je réserve la meilleure heure. Ca me permet aussi de jouer en warm up des morceaux plus deep que j’aurais plus de mal à jouer ailleurs.

L'interview sera publiée sur un site web principalement lu par des français. Y a t-il des artistes que tu connais plus particulièrement sur la scène électronique française et avec qui tu bosses ou dont tout simplement tu aimes la musique?
> La scène parisienne est en pleine explosion, ca fait plaisir à voir ; parmi les nouveaux talents qui en sont issus je citerais entre autres : Andrade, John Jastszebski, Professor Inc, Brawther, Zadig, Le loup.

Il y a maintenant pas mal d’années, je me rendais plusieurs fois chez le disquaire Clubnews, malheureusement disparu aujourd’hui ainsi qu’à techno Import. Si je ne me trompe pas on pouvait te croiser très souvent aussi chez Clubnews à côté de Chatelet. N’est ce pas ? Ca te rappelle quoi cette époque où on cherchait pendant des heures la petite perle de vinyl ?
> Ca m’a manqué pendant quelques années mais ca revient! Je retrouve cette ambiance chez Syncrophone. C’est irremplaçable comme vibe.

Finalement, à part la musique, quels sont tes hobbies?
> Le cinéma, le graphisme et les sports de glisse…

 

Julien, avant de conclure, nous avons encore quelques questions à te poser. Parfois, un mot suffit!

Le titre que tu nous conseilles d’écouter dans ta discographie?
> Special day (ma dernière sortie sur Circus Company).

Un artiste avec qui tu aimerais bosser un jour?
> Virginia, j’adore sa voix.

3 mots pour définir ta musique?
> Ca c’est à toi de me le dire, je manque un peu de recul ;)

Vinyl ou MP3 pour tes mixs?
> Vinyl et wav.

Le logiciel que tu utilises pour produire?
> Ableton Live 9.

Un privilège auquel te donne accès ton statut de producteur et DJ?
> Les voyages, les rencontres, la fête et un accès illimité à la musique !

Quelques mots sur le site que je gère: Actualités Electroniques et où sera publiée l’interview?
> Hâte de le découvrir.

Un titre que tu as toujours dans ton sac ?
> Phuture - Inside out (Roy Davis Jr. Remix)

Ton titre préféré en ce moment?
> Jitterbug - Radio theme.

D’Julz, merci beaucoup pour le temps que tu as consacré à Actualités Electroniques et en particulier pour cette interview complète et exclusive. On attend avec impatience tes prochaines productions et de te rencontrer en soirée bien évidemment. A bientôt! »

Dj Aroy

PLUS D’INFOS SUR D’JULZ
https://twitter.com/djulz_dj
https://www.facebook.com/djulz
https://soundcloud.com/djulz
http://bassculturerecords.com/
http://vimeo.com/bassculturerecords
https://twitter.com/bassculturerec
http://www.youtube.com/bassculturerecords
https://www.facebook.com/bassculturerecords
https://soundcloud.com/bassculture

 
Ecrit par Dj Aroy
Article in English       
 
 
 
  Archive des Djs à l'affiche
 
Thyladomid - Interview
 
Gusgus - Interview
 
Mr Flash - Interview
 
The Hacker - Interview
 
Discodeine - Interview
 
 
Chus and Ceballos - Interview
 
Booka Shade - Interview
 
Stimming - Interview
 
Nicole Moudaber - Interview
 
John Lord Fonda - Interview
 
 
 
 
 
 
  Laisser un commentaire

Pseudo :


Votre commentaire sur l'article :

Chaque commentaire sera soumis à validation avant sa publication.



 
  Les commentaires sur D Julz - Interview
 
 
 
      Other language   
 
      Rester connecté

 
Facebook Actualites Electroniques
Twitter Actualites Electroniques
Ustream Actualites Electroniques
Myspace Actualites Electroniques
Flux Rss Actualites Electroniques
Flux Rss Actualites Electroniques
  RSS Actualite musique electronique
 
      Music player
 
 
      Liens utiles
Juno Records DJ Chart - Fatboy SlimJuno Records DJ Chart - Tiesto
Latest progressive house DJ Chart at Juno Download 4Juno Records DJ Chart - Digitalism
Sennheiser HD 25-II
 
      Chercher un article
 
      Icônes de style   
 
      Chart by Dj Aroy
FEVRIER 2013

Telecharger le set    
 
ASAF AVIDAN - Maybe you are
   
 
KLINGANDE - Punga
   
 
KLANGKUENSTLER - Die elektronische Welt der Amélie
   
 
SOKOOL - Take care
   
 
BEN PEARCE - What I might do
   
 
KLANGKUENSTLER - Wiesenballett
   
 
PEER KUSIV - Dust
   
 
DAUGHTER - Youth
   
 
MIKE GILL - Let You Go
   
 
LANA DEL REY - Summertime sadness
   
 
 
 
     
     
 
SUPPORTED BY

OTHER LINKS

WE ALSO LIKE