Actualites Electroniques - L'actualité de la musique électronique pour tous  
 
 
     
 
 
 

Retrouver dans cette rubrique chaque semaine, la biographie ou l'interview d'un Dj qui fait la une de l'actualité électronique pour nos chroniqueurs. Tous les styles de Dj sont au menu de cette rubrique : minimal, house, électro, techno voire même trance dans certains cas.
La rubrique sera complétée par d'autres Djs et producteurs au fur et à mesure de l'actualité musicale.

 
House
23
Thomas Gold - Interview

Au cours des 12 derniers mois, Thomas Gold est clairement l’un des DJs dont la renommée est montée en flèche. Les sons de Thomas ont été diffusés dans les clubs du monde entier, tandis qu’il a fait des apparitions en Asie, Australie, Europe, Moyen-Orient et Amérique du Nord. Cette ascension fulgurante n'est pas passée inaperçue. Ainsi Beatport affirmait au début de l’année dernière qu’il était «l’homme à surveiller en 2010 » et Toolroom Records l’a bien compris en le signant sur le label et en faisant de lui l’un de ses DJs résidents. Depuis 2010, Thomas fait donc parti de l'équipage  des ‘chevaliers de Toolroom’. Aujourd'hui, nous vous proposons une interview exclusive avec le producteur basé en Allemagne. Cela fait suite aux interviews exclusives d'autres producteurs allemands comme M.A.N.D.Y., Thomas Schumacher et Butch. Tout d'abord, je tenais donc à remercier Thomas.

"Salut Thomas,

Tu as sorti il y a quelques jours sur Toolroom Records, un remix du titre « I like that » produit par Static Revenger & Richard Vission, que j’avais chroniqué et qui est d’ailleurs le meilleur remix de cet EP. Peux-tu nous en dire plus? Pourquoi remixer ce titre?
> Quand j'ai écouté le titre original, j'ai vraiment aimé la mélodie et j’ai eu instantanément des idées sur la façon de le remixer. C’est très important pour moi quand il s'agit de faire un remix. Je dois sentir quelque chose concernant la piste, que ce soit une mélodie, le groove, l'ambiance ou tout autre élément. J’ai besoin de quelque chose pour m'inspirer.

Juste avant, tu as sorti "Agora" sur le label suédois de Steve Angello: Size Records. Comment vous êtes vous rencontrés? Pourquoi le titre a-t-il été diffusé sous Size et pas Toolroom?
> En fait je n'ai pas rencontré Steve pour AGORa, car j’ai signé le titre par l’intermédiaire de son frère AN21. Alors que je jouais une fois à Stockholm, il est venu me rendre visite et il s’est trouvé que j’ai joué une version encore en cours d'AGORa (je prends souvent mes nouvelles pistes avec moi pour les tester en clubs avant de les finir). Lorsqu’AN21 l’a entendu, il m’a tout de suite dit qu'il aimait et qu'il le voulait pour Size. Quelques jours plus tard, Steve a donné son OK et AGORA a été signé sur Size. J’étais vraiment très excité! Donc, il n'a jamais eu de question de savoir si je devais signer le titre sur Size ou Toolroom, ça c’est fait naturellement. :)

Quelle est ta prochaine sortie ?
> Après avoir fait quelques remixes, je travaille actuellement sur un nouveau single qui est déjà signé sur Axtone, mais qui n'est pas encore tout à fait terminé. Avec mon manager nous travaillons sur quelques idées pour le vocal. La sortie devrait voir le jour en Mars au moment de la WMC...

Pour 2011, qu’est ce qu’on peut attendre de ta part? De nouveaux tracks? Une compilation peut-être? Un album?
> Il y aura bien sûr de nouveaux tracks et  des remixes au cours de l'année. Je pense aussi à un album mais il est probable que ce soit plutôt pour la fin de l’année ou alors en 2012. Je ne veux pas me précipiter. Je veux qu'il soit parfait et pas seulement une accumulation simple de pistes musicales. Donc, je dois le faire se développer au fil du temps et le faire murir.

 

Si tu regardes ton année 2010, qu’est ce que tu en dis? 2009 a été une année couronnée de succès avec "Everybody Be Somebody" sur MoS qui a atteint le haut des charts internationaux de l'Espagne et du Canada. Il y a eu «Shake It» (CR2) et ton remix de Delirium "Silence" récompensé du titre de meilleur track progressif / house par Beatport. Cette tendance s'est poursuivie en 2010. Tu a encore explosé avec « The button » sur Toolroom Records, qui a fait une entrée fracassante sur Beatport avec la position de numéro 1! Donc, globalement c’est quoi ta vision de 2011?
> Il s'agit simplement de faire encore mieux avec mes productions que l’année dernière et de faire de la bonne musique! J’en apprends un peu plus tous les jours et je suis heureux de faire ce que j’aime. Donc, je suis impatient de produire de nouveaux tracks et de voyager autour du monde pour mes dates.

J'ai lu sur ton Myspace que tu avais été qualifié par Beatport d’«étoile montante de l'année 2010 » et Axwell te considère comme le "DJ montant et producteur de l'année 2010". Honnêtement, je pense que ça fait déjà au moins 4 ans que tu es une star! En effet, je t’ai découvert pour la première fois en achetant le vinyl "Paintbootiqa EP" produit avec Björn Mandry. 2010 sonne plutôt  comme un come-back de ta part. Comment expliques-tu cela? As-tu changé quelque chose dans ta façon de travailler et de produire?
> Haha, merci beaucoup - mais je pense qu’être nommé star signifie plus que juste d'être nommé ainsi! Cela fait maintenant pas mal d’années que je produis, mais en effet cela fait vraiment 4 ans que les choses bougent. C'était l'époque où j'ai commencé à produire moi-même, mes propres idées, avec un style perso.
> Au cours des années, j'ai beaucoup changé ma façon de produire ma musique, notamment au niveau des équipements techniques. J'ai aussi beaucoup appris sur la façon de faire un bon morceau, qui fait danser les gens. J’ai appris à mieux arranger les pistes. Par contre ce qui n'a jamais changé, c'est la façon dont je vis mes sons. J'ai toujours eu et j’aurais toujours une approche très musicale, pour moi tout est une question d’ambiance dans un titre, et cela ne changera jamais. La musique c’est de l'émotion!

 

Après nous avoir donné des news sur ton actualité musicale, nous aurions voulu en revenir à tes origines. Pourrais-tu nous dire en quelques mots, comment tu es devenu DJ et producteur?
> Tout a commencé avec l’achat de vinyls et des débuts en tant que DJ dans des soirées entre amis - juste pour le plaisir. Avec l'expérience et la confiance, j'ai eu la chance de mixer dans un club, mais il a semblé que je n’avais pas assez d’expérience car le propriétaire du club n'a pas vraiment apprécié ce que je jouais... donc cela m'a encore plus motivé, je me suis mis à plus bosser et finalement j'ai obtenu ma première véritable résidence.
Concernant la production, j'ai commencé à faire de la musique quand j'étais adolescent, avec un synthétiseur numérique et certains équipements matériels assez oldschool. Un peu plus tard, j'ai eu mon premier ordinateur avec un séquenceur. Au début, mes productions sonnaient comme de la merde mais j'ai toujours eu cette vision de vouloir faire des titres, taillés pour être joués en clubs.

Au début, est-ce que ta famille a compris ce que tu voulais faire dans la vie? Et maintenant sont-ils fiers de ce que tu as réalisé au fil des années?
> Ce n'était pas facile pour eux de voir ou de comprendre ma vision de ce que j’avais envie de faire en étant producteur de musique. Mais ils m’ont toujours soutenu moi et mon amour pour la musique. Ils m’ont payé des leçons de piano et quelques machines. Cela n’a pas toujours été facile, mais aujourd'hui, ils sont très fiers et heureux pour moi!

Par ailleurs Thomas, qu'est-ce que tu connais de la scène de musique électronique française? Y a t-il des artistes que tu connais personnellement ou dont juste tu aimes la musique?
> Pour moi, c'est une scène immense avec un impact fort sur la scène musicale mondiale! La musique house française a toujours été une chose très importante pour moi. Il y a eu beaucoup de grands producteurs et DJs et il  y a encore beaucoup de nouveaux producteurs qui explosent!
J’en connais certains et nous sommes en contact assez proche, par exemple Norman Doray, Arno Cost, Tristan Garner ou Gregori Klosman et Sebastien Drums. On s’échange nos musiques et nos connaissances. On s’amuse toujours ensemble et l’on prend du plaisir lorsque l’on se rencontre pendant les soirées à l’ADE ou à la WMC par exemple J

Et à part la musique quels sont tes hobbies?
> Haha, pas beaucoup de temps pour faire d'autres choses! Mais la musique ce n'est pas seulement un travail, c'est mon hobby et ma passion! Sinon, j'adore sortir avec des amis, aller au cinéma, dîner ou tout simplement traîner dans un bar ...

 

Thomas, pour conclure cette interview, nous avons encore quelques questions à te poser pour mieux te connaître. Parfois, un mot suffit!

Le titre que tu nous conseilles d’écouter dans ta discographie?
> AGORa (une de mes plus meilleures prods)

Un artiste avec qui tu voudrais travailler un jour?
> Axwell

3 mots pour définir ta musique?
> Intense, dansante et énergique

MP3 ou vinyls pour tes mixs?
> MP3 (sur clé USB et CD)

Un mot sur la France?
> J’adore la France, j’y suis allé plusieurs fois en vacances et j’aimerais y revenir plus souvent!

Le logiciel que tu utilises pour produire?
> Logic 9

Un privilège auquel te donne accès ton statut de DJ?
> Rencontrer des gens différents de tous les coins du monde, voyager dans le monde et découvrir de nombreux endroits et c'est vraiment formidable de pouvoir jouer ma musique et de voir les gens prendre du plaisir!

As-tu déjà utilisé ton aura de DJ pour sortir avec une fille? Ca a fonctionné?
> Une fois. Mais ça n’a pas marché. J'ai rencontré MA copine pendant que je n’étais pas DJ J

Le titre que tu écoutes en boucle en ce moment?
> Kim Fai - Era

Quelques mots à propos de notre site Actualités Electroniques?
> Super. J’adore!

Thomas, merci beaucoup pour le temps que tu as consacré à Actualités Electroniques et en particulier pour cette interview. Nous attendons tes prochaines productions. Nous espérons aussi te voir prochainement en France. See ya! "

Dj Aroy

PLUS D’INFOS SUR THOMAS GOLD
Thomas Gold @ Juno Download
Thomas Gold @ Toolroom Records
http://www.thomas-gold.com
http://www.myspace.com/djthomasgold
http://www.youtube.com/ThomasGoldofficial
http://www.twitter.com/thomasgold

 
Ecrit par Dj Aroy
Article in English       
 
 
 
  Archive des Djs à l'affiche
 
Thyladomid - Interview
 
Gusgus - Interview
 
Mr Flash - Interview
 
The Hacker - Interview
 
Discodeine - Interview
 
 
Chus and Ceballos - Interview
 
Booka Shade - Interview
 
Stimming - Interview
 
Nicole Moudaber - Interview
 
John Lord Fonda - Interview
 
 
 
 
 
 
  Laisser un commentaire

Pseudo :


Votre commentaire sur l'article :

Chaque commentaire sera soumis à validation avant sa publication.



 
  Les commentaires sur Thomas Gold - Interview
 
 
 
      Other language   
 
      Rester connecté

 
Facebook Actualites Electroniques
Twitter Actualites Electroniques
Ustream Actualites Electroniques
Myspace Actualites Electroniques
Flux Rss Actualites Electroniques
Flux Rss Actualites Electroniques
  RSS Actualite musique electronique
 
      Music player
 
 
      Liens utiles
Juno Records DJ Chart - Fatboy SlimJuno Records DJ Chart - Tiesto
Latest progressive house DJ Chart at Juno Download 4Juno Records DJ Chart - Digitalism
Sennheiser HD 25-II
 
      Chercher un article
 
      Icônes de style   
 
      Chart by Dj Aroy
FEVRIER 2013

Telecharger le set    
 
ASAF AVIDAN - Maybe you are
   
 
KLINGANDE - Punga
   
 
KLANGKUENSTLER - Die elektronische Welt der Amélie
   
 
SOKOOL - Take care
   
 
BEN PEARCE - What I might do
   
 
KLANGKUENSTLER - Wiesenballett
   
 
PEER KUSIV - Dust
   
 
DAUGHTER - Youth
   
 
MIKE GILL - Let You Go
   
 
LANA DEL REY - Summertime sadness
   
 
 
 
     
     
 
SUPPORTED BY

OTHER LINKS

WE ALSO LIKE