Actualites Electroniques - L'actualité de la musique électronique pour tous  
 
 
     
 
 
 

Retrouver dans cette rubrique chaque semaine, la biographie ou l'interview d'un Dj qui fait la une de l'actualité électronique pour nos chroniqueurs. Tous les styles de Dj sont au menu de cette rubrique : minimal, house, électro, techno voire même trance dans certains cas.
La rubrique sera complétée par d'autres Djs et producteurs au fur et à mesure de l'actualité musicale.

 
Techno
20
John Tejada - Interview

Souvent associé à ses pairs de la techno de Detroit, en Europe et ailleurs, John Tejada a embrassé le monde de la musique électronique comme une frontière personnelle, étirant son CV d’artiste techno à producteur, remixeur, DJ et propriétaire de label. Connu pour une musique subtile et facilement reconnaissable, une techno musicale, ses titres évoluent dans différents genres, qu’ils soient plutôt relaxants ou aux accents dynamiques, profondément énergétiques, ils sont l’œuvre d’un DJ au doigt de fée. Que ce soit ses propres titres sur les labels Palette, Poker Flat ou encore Plug Research, ainsi qu’un mix pour la Fabric, c'est grâce à titres réguliers et excellents (comme "Mono on Mono" et "Sweat on the Walls"), qu’il demeure comme l’un des piliers de Beatport et d’innombrables playlists de DJs. À la suite de son accueil au sein du label allemand Kompakt, celui-ci nous a offert une interview exclusive. Cela fait suite à d’autres interviews de producteurs célèbres dans le monde de la techno comme Troy Pierce, Umek ou encore Thomas Schumacher. D'abord, je tenais donc à remercier John qui a répondu avec ferveur à nos questions.

 

"Hello John,

Il est apparu pour beaucoup comme une surprise le fait que tu rejoignes la famille Kompakt, qui t’as accueilli chaleureusement il y a quelques jours, avec la sortie de ton EP « Unstable condition EP », le 2 mai. Pourrais-tu nous donner rapidement quelques infos sur ce nouvel EP? Pourquoi as-tu choisi Kompakt pour cette sortie et ton nouvel album à venir dont nous reparlerons?
> L’EP comprend les titres 9 et 10 de l'album à venir, avec un bonus digital "Tropical". J'ai travaillé sur des projets d'albums avec différents labels dans le passé. Pour cet album, je voulais travailler avec un label qui a résisté à l'épreuve du temps et qui a également une diversité dans les styles qu'il met en avant. Je voulais travailler avec une base forte sur ce projet afin que je puisse avoir la liberté d'être créatif sans m’inquiétez du côté administratif des choses !

Et plus précisément, quelle sera ta prochaine sortie
> Ma prochaine sortie sera mon album "Parabolas", le 20 Juin.

Effectivement, dans quelques jours, tu va sortir sur le label allemand Kompakt ton propre album "Parabolas". Comment ce projet est né? Pourrais-tu nous donner quelques infos croustillantes à son sujet et si possible quelques anecdotes?
> J’ai commencé à bosser sur l’album en Avril de l'année dernière. Il a fallu quelques essais avant que tout commence à marcher ensemble, mais à la fin de l'été, je savais que j'étais sur la bonne voie, puis le reste s’est développé facilement dans un flux de créativité agréable. Je voulais avoir le sentiment de retrouver l’esprit de certaine de mes anciennes productions en explorant différents styles. Je ne l’avais pas fait sur mes 2 précédents albums. Je voulais vraiment revenir à ces idées en explorant des sons différents.

Si tu regardes ton année 2010, que peux-tu en dire? Quelle est ta vision de ces derniers mois?
> 2010 n'a pas été très excitant pour moi en vérité. Durant ces derniers mois, j'ai mis l'accent sur cet album et les shows à venir.

Après nous avoir donné ces infos tes nouvelles musicales, nous aimerions en revenir à tes racines musicales. Pourrais-tu nous dire brièvement comment tu es devenu DJ et producteur?
> J’ai déménagé de Vienne à LA en 1982. Autour de 1984, alors que j'étais encore assez jeune, j'ai commencé à entendre tous ces premiers sons Hip Hop sur une station de radio qui s’appelait KDAY. Il jouait beaucoup de choses différentes. Je voulais enregistrer leurs mixs et essayer de comprendre comment les DJs arrivaient à faire ces mélanges. Peu de temps après l'âge de 12 ans j'ai eu mes premières platines et j’ai essayé d'imiter ce que j'entendais à la radio. De la même façon, 4 ans plus tard, je voulais trouver une façon de reproduire la musique que j'entendais à la radio. Au début, c'était surtout de la production hip-hop, mais en 91, j'ai changé ma façon de travailler pour créer des sons de type house et techno avec Arian Leviste. Au début nous ne savions pas comment sortir des productions, alors il nous a fallu 3 ans de plus. En 94 nous avons sortir notre premier titre et peu de temps après j'ai commencé à faire de la musique sur différents labels internationaux.
[Quel superbe résumé!]

Au début, est-ce que ta famille a compris ce que tu voulais faire dans la vie? Et maintenant sont-ils fiers de ce que tu as réalisé au fil des années?
> Ma mère a toujours compris mes décisions. J’ai bougé de Vienne à Los Angeles avec elle. Mon père lui est encore à Vienne. Ma mère a même joué avec moi sur quelques enregistrements et j'ai même produit l’une de ses compilations sur le label Plug Research il y a quelques années. Mon père étant également un musicien il apprécie ce que je fais, mais je sens que ma mère a une meilleure compréhension de mon travail.

En 1991, alors que tu étais encore au lycée, tu enregistrais déjà tes premières productions. Tu as également été impliqué dans la radio de ton collège, même si tu n’étais qu’un junior à l'école secondaire. Tu as ensuite eu une place dans "The Fly ID Show" avec DJ Rob One et puis tu as produit ton premier enregistrement pour son émission justement. Tu as aussi un peu touché à des productions hip-hop sur Ruthless Records. Qu’est ce que ca te rappelle cette époque?
> Au départ c’est vrai que j’évoluais surtout dans la scène hip-hop de Los Angeles. Avoir des concerts et une émission de radio tout en continuant à travailler à l'école secondaire c’était super, même si l'école secondaire a été très difficile. Après avoir rencontré les gens du milieu, j'ai commencé à faire quelques productions pour Ruthless, mais à ce moment-là je voulais vraiment produire des choses plus techno. A ce moment là, le monde du hip hop me semblait finalement peu attrayant alors que la scène underground montait peu à peu avec des nouveaux sons électroniques frais, beaucoup plus excitants pour moi. J’ai donc décidé de concentrer pleinement mon énergie créative à ce sujet.

En plus de ton calendrier de productions, tu travailles sans relâche pour le label que tu diriges Palette Recordings. Comment arrives-tu à gérer toutes ces tâches? J’imagine que tu dois avoir une bonne équipe autour de toi pour t’aider! Quand nous avions interviewé Fedde le Grand il y a quelques semaines, il nous disait notamment être aidé par sa famille. Et toi?
> Je fais tout moi-même, à 100%. Je préfère agir ainsi et en profiter. J'aime apprendre moi-même de cette façon. C'est juste ce que je veux faire dans la vie.

Comment décrirais-tu la scène de la musique électronique aux Etats-Unis?
> Elle est vraiment différente de la scène européenne, mais il a quelques avantages aussi. De temps en temps, il y a des possibilités pour certains types de spectacles que je ne pourrais pas faire en Europe ou ailleurs. Au cours de ces dernières années, la scène a pris beaucoup plus d’ampleur. Cependant, je ne suis pas la personne la plus à même répondre à cette question, parce que je ne m’en préoccupe pas trop. Ma principale préoccupation est la musique en elle-même.

Y a t-il un ou deux artistes américains dont tu souhaiterais nous parler aujourd'hui, que tu as peut être signé récemment sur ton label?
> J'ai un nouveau pote, Josh Humphrey avec qui je travaille depuis 2 ans maintenant. Ensuite, il y a Dave Hughes, qui est aussi à Los Angeles et qui a fait 3 EPs pour nous.

John, l'interview sera publiée sur un site principalement lu par des Français. Que connais-tu de la scène de musique électronique en France? Y a t-il des artistes que tu connais personnellement ou dont tout simplement tu aimes leur musique?
> J'ai eu la chance de venir en France à quelques reprises au cours de ces dernières années et je trouve cela toujours intéressant. Les nuits Minimal Dancing vont me manquer. Elles étaient vraiment super. La France a toujours eu plein d'artistes talentueux, trop nombreux pour les mentionner ici, qui ont eu une forte influence sur ma vie.
 
Et à part la musique, quels sont tes hobbies?
> J'aime courir, faire du vélo et je joue un peu au golf.

 

John, avant de conclure cette interview, nous avons encore quelques questions à te poser pour mieux te connaître. Parfois, un mot suffit!

Le titre que tu nous conseilles d’écouter dans ta discographie?
> "Subdivided" sur mon nouvel album « Parabolas ».

Un artiste avec lequel tu aimerais travailler un jour?
> C'est toujours un peu effrayant de rencontrer ses héros, alors habituellement je préfère les admirer à distance et continuer ainsi. Je sais que ce n’est pas une réponse satisfaisante. Chose plutôt drôle, il va peut être y avoir une collaboration spéciale dans l’une de mes prochaines prods, mais il est encore un peu trop tôt pour en parler.

3 mots pour définir ta musique?
> Mélodique, pleine d'espoir, rythmique

Vinyl ou MP3 pour tes mixs?
> Vinyl

Le logiciel tu utilises pour produire?
> Logic et parfois Live

Un mot sur la France?
> Fromage

Un privilège auquel te donner accès ton status de DJ?
> Voyager, voir de beaux endroits et se faire des amis.

As-tu déjà utilisé ton aura de DJ pour sortir avec une fille? Ca a marché?
> Haha, non, en général c’est plutôt des mecs qui me demandent le synthétiseur que j’utilise. Heureusement, j'ai une femme.

Ton titre préféré en ce moment?
> Toujours aussi difficile de répondre.

Quelques mots sur le site que je gère: Actualités Electroniques?
> Merci de m'avoir interviewé. Le site me semble très instructif avec pleins d’infos intéressantes pour les amateurs de musique.

John, merci beaucoup, beaucoup pour le temps que tu as consacré à Actualités Electroniques et en particulier pour cette interview complète et exclusive. Nous attendons avec impatience tes prochaines productions. Nous espérons aussi te voir bientôt en France. A plus! "

Dj Aroy

PLUS D’INFOS SUR JOHN TEJADA
http://www.myspace.com/johntejadasounds
http://www.paletterecordings.com/
http://www.facebook.com/pages/John-Tejada/154883177897130
http://www.kompakt.fm/
http://soundcloud.com/kompakt
http://www.facebook.com/KompaktRecords

 
Ecrit par Dj Aroy
Article in English       
 
 
 
  Archive des Djs à l'affiche
 
Thyladomid - Interview
 
Gusgus - Interview
 
Mr Flash - Interview
 
The Hacker - Interview
 
Discodeine - Interview
 
 
Chus and Ceballos - Interview
 
Booka Shade - Interview
 
Stimming - Interview
 
Nicole Moudaber - Interview
 
John Lord Fonda - Interview
 
 
 
 
 
 
  Laisser un commentaire

Pseudo :


Votre commentaire sur l'article :

Chaque commentaire sera soumis à validation avant sa publication.



 
  Les commentaires sur John Tejada - Interview
 
 
 
      Other language   
 
      Rester connecté

 
Facebook Actualites Electroniques
Twitter Actualites Electroniques
Ustream Actualites Electroniques
Myspace Actualites Electroniques
Flux Rss Actualites Electroniques
Flux Rss Actualites Electroniques
  RSS Actualite musique electronique
 
      Music player
 
 
      Liens utiles
Juno Records DJ Chart - Fatboy SlimJuno Records DJ Chart - Tiesto
Latest progressive house DJ Chart at Juno Download 4Juno Records DJ Chart - Digitalism
Sennheiser HD 25-II
 
      Chercher un article
 
      Icônes de style   
 
      Chart by Dj Aroy
FEVRIER 2013

Telecharger le set    
 
ASAF AVIDAN - Maybe you are
   
 
KLINGANDE - Punga
   
 
KLANGKUENSTLER - Die elektronische Welt der Amélie
   
 
SOKOOL - Take care
   
 
BEN PEARCE - What I might do
   
 
KLANGKUENSTLER - Wiesenballett
   
 
PEER KUSIV - Dust
   
 
DAUGHTER - Youth
   
 
MIKE GILL - Let You Go
   
 
LANA DEL REY - Summertime sadness
   
 
 
 
     
     
 
SUPPORTED BY

OTHER LINKS

WE ALSO LIKE