Actualites Electroniques - L'actualité de la musique électronique pour tous  
 
 
     
 
 
 

Retrouver dans cette rubrique chaque semaine, la biographie ou l'interview d'un Dj qui fait la une de l'actualité électronique pour nos chroniqueurs. Tous les styles de Dj sont au menu de cette rubrique : minimal, house, électro, techno voire même trance dans certains cas.
La rubrique sera complétée par d'autres Djs et producteurs au fur et à mesure de l'actualité musicale.

 
Divers
09
Rebolledo - Interview

Il y a quelques jours, je lisais un article sur Superpitcher, qui parlait de Rebolledo comme l'homme du moment! J'ai donc décidé de contacter Kompakt Recordings afin d'obtenir une interview exclusive avec le DJ et producteur mexicain, qui fait partie de l'équipe du label Comeme. Il aime l’éclectisme et nous aussi. Je vous demande donc d’accueillir comme il se doit, l’homme a qui l’on doit des tracks notamment sur Kompakt Recordings et Turbo Recordings. Cette interview fait suite à d’autres artistes prestigieux comme M.A.N.D.Y., Troy Pierce ou encore Fedde le Grand. Je tenais donc tout d’abord à remercier Rebolledo qui a répondu à nos questions, ainsi qu’au label allemand Kompakt Recordings. Muchas gracias para todo Rebolledo. Bonne lecture!

 "Salut Rebolledo,

J'ai vu que récemment, tu as collaboré avec Superpitcher sous le pseudo Pachanga Boys et avec Pitch and Jörg Burger sous le projet The Three Lions. Cela a donné naissance aux pistes “Power” et “You’ll Win Again”, sorti sur la compilation Kompakt Total 11. Est-ce que tu pourrais nous donner plus d’infos sur ces 2 projets?
> Eh bien, avec Aksel (de Superpitcher), on travaille ensemble depuis un peu plus d'un an, et le projet est né presque par accident, rien n'était prévu. Comme nous sommes de très bons amis, quand je venais en Europe, je restais avec lui à Cologne, et lors d’une de mes visites, il m'a entendu chanter sous la douche il a aimé. Il m'a donc demandé de chanter pour un de ses morceaux. On est allé au studio et on a commencé à travailler ensemble. Puis lors d’une pause, il a commencé à essayer de nouveaux instruments et une jolie mélodie en est sortie… Je me suis alors mis à chanter en espagnol dessus et avant même que je m’en rende compte on a enregistré et fini la piste ! (« Fiesta Forever » sur Kompakt Total 10). Pachanga Boys est ainsi né. Après cela, nous avons travaillé sur de nouvelles productions et nous sommes maintenant presque prêts pour sortir un nouvel EP.
> À propos du projet The Three Lions, cela a été une fois de plis très naturel. Cette fois-ci Jörg et Aksel avaient travaillé ensemble sur un track et ils m’ont invité à me joindre à eux pour le terminer. Après « You win again », Jörg et moi a commencé à travailler sur de nouvelles idées pour The Three Lions, mais nous prenons notre temps, car il n'est pas facile de se retrouver tous les 3, vu nos calendriers.

Pour 2011, qu’est ce qu’on peut attendre de ta part? Un album? Des tracks en solo et en duo? En effet, j'ai lu que tu travaillais sur un premier album solo. Qu'en est-il?
> Oui, je viens juste de déménager dans la ville où je suis né : Xalapa, pour me détendre. J'ai construit un nouveau studio où je travaille sur mon album, qui va sortir début Juin sur Cómeme (premier LP du label). C'est un album solo et pour certains morceaux j’ai fais des collaborations qui lui donnent une belle couleur. J'espère aussi pouvoir bientôt sortir de nouveaux EP sous Pachanga Boys.

En ce qui concerne la musique tu fais depuis 2002, quel est le titre qui t’a aidé à gagner en crédibilité et qui t’a ouvert des portes?
> Eh bien, en fait, en 2002 j'ai commencé à mixer mais je ne produisais pas encore. J'étais très concentré sur cette activité. Produire de la musique n’est que le résultat du fait que je ne trouvais pas de sons à jouer pour compléter mes sets... Ainsi, j'ai décidé d’en produire moi-même. Matias Aguayo m’a beaucoup aidé lorsque je lui ai montré mes idées. Il m’a appelé «Caveman Disco », lol. Le premier morceau que j’ai alors produit fut "Pitaya Frenesí". C’est lui qui a tout déclenché et en plus il a bien marché.

 

Après cette première partie sur ta musique, à proprement parler, nous voudrions en revenir à tes origines. Comment es-tu devenu DJ et producteur, notamment avant d’être résident @ Santanera à Playa del Carmen (Mexique).
> Je vivais à Monterrey et j'étudiais la conception industrielle, autour de l'an 2000. J'avais l'habitude de sortir tous les week-ends pour écouter jouer des DJs (à l'époque je ne savais même pas ce qu'ils faisaient avec leurs machines… lol) . J’adorais danser toute la nuit et j’avais toujours aimé imaginer d'autres façons de mettre les sons ensemble ou des moyens pour créer des moments différents. J’ai alors atteint un point où la danse et l’imagination n’étaient plus suffisantes. J’ai décidé d’essayer d’en faire un hobby.  Mais à Monterrey c’était assez difficile pour trouver des concerts. Ce que je voulais jouer était vraiment différent du reste.  J’étais sur le point d'arrêter quand j'ai eu la chance de jouer à La Santanera. Ils ont aimé tout de suite mon style et ils m’ont demandé si je voulais jouer pour eux. Ce fut une percée importante. Puis, comme je comme je te l’ai dit, le djing ne suffisait pas et j’ai alors voulu créer les moments dancefloor que j'avais dans mon esprit. J’ai essayé de voir ce que cela pouvait donner, c’était vers 2008….

Comme tu viens du Mexique, as-tu un ou deux artistes mexicains que tu voudrais nous présenter aujourd’hui ?
> Eh bien, mon préféré en ce moment c’est mon pote Daniel Maloso, avec lequel j'ai fait quelques collaborations et qui s'apprête à sortir son premier EP solo sur Cómeme...  Vous verrez c’est tout à fait étonnant.
> Il y a aussi des groupes comme «Quiero Club » qui ont un son très frais, et puis il y a de grands DJs comme Tato Cado, et un trio de jeunes producteurs à Monterrey qui font des sons totalement nouveaux. Ils s’appellent les "Guaracha tribal". Le trio se compose de DJ Otto, Erick Rincón et Sheeko. Ils ont à peine 17 ans et ils sont tellement bons.

En Europe on ne connait pas vraiment la scène de musique électronique au Mexique. Comment tu pourrais nous la décrire en quelques mots ?
> Eh bien c'est un peu dispersé, puisque le pays est vraiment grand et les villes où les choses se passent sont assez éloignées les unes des autres... mais c'est une belle scène. Au cours des dernières années nous avons développé un réseau de clubs sympas avec de bons artistes qui jouent dans les grandes villes. Tout ne se passe pas qu’à Mexico comme c’était le cas avant. Il y a maintenant La Santanera qui bosse bien avec la Playa del Carmen, il y a des promoteurs cool et de bons clubs à Guadalajara aussi. Mes amis et moi avons ouvert il y a peu un club à Monterrey appellé TOPAZ deluxe, où nous organisons de grosses soirées pour jouer la musique que l’on aime et mettre en avant de nouveaux talents.

Par ailleurs Mauricio, que connais-tu de la scène de musique électronique en France? Y a t-il des artistes que tu préfères? Je te pose cette question parce que je sais que tu es ami avec le Chilien Matias Aguayo qui vit je crois à côté de Paris.
> Eh bien oui, Matias a vécu à Paris pendant un certain temps (il vient de déménager en Allemagne), et je lui ai rendu visite plusieurs fois. Néanmoins je ne suis jamais vraiment entré en contact avec la scène électronique française, mais j’aimerais apprendre à la connaitre. Je connais juste Siskid qui m’a demandé de faire un remix pour lui  [Gun Stubs] et qui est un mec super. Mais à part ça… je n’y connais rien.

Avant de conclure cet entretien, y a t-il quelque chose que tu aimerais ajouter?
> Eh bien, je voudrais inviter chacun à aller voir ce qui va sortir sur notre label Cómeme. En 2010, nous nous sommes concentrés d’avantage sur sa promotion par des tournées et sur la recherche de nouveaux talents afin de développer notre son. C’est la raison pour laquelle nous n'avions pas sortis beaucoup de tracks. Par contre pour 2011 nous avons vraiment plein de nouvelles productions à venir. Plein de musique fraîche.

Quelques mots à nos lecteurs espagnols?
Hola compadres! Saludos desde México, Bien portense!.

 

Mauricio, pour conclure cette interview, nous avons encore quelques petites questions à te poser. Parfois, un mot suffit!

La chanson que tu nous conseilles d'écouter dans ta discographie?
> De Cierto Desierto

Un artiste avec qui tu aimerais travailler un jour?
> Impossible de penser à quelqu’un maintenant... Il y a 3 ans, j'aurais dit Matias Aguayo ou encore Superpitcher… Lol

3 mots pour définir ta musique?
Ne jamais regarder en arrière.

MP3 ou vinyl pour tes mixs?
Vinyl principalement ... (certains CDs pour des trucs inédits et mes propres edits).

Un mot sur la France?
> Magnifique

Le logiciel que tu utilises pour produire?
> Ableton (seulement pour assembler certains trucs, je me sers en plus de vrais instruments, des percussions et d’autres choses)

Ton meilleur souvenir de l’été: un endroit où tu as mixé par exemple, ou une anecdote?
> Whaou .... Quand je suis allé jouer à Toulouse au festival des Siestes Electroniques, j'ai eu comme cadeau de leur part un peu de fromage à ramener chez moi... Amazing !

Le meilleur club au Mexique (nom et ville)?
> TOPAZ deluxe, Monterrey.

Ton lutteur favori dans la Ligue de Lucha Libre?
> Octagon.

Le titre que tu préfères en ce moment?
> « Stay » de Borderline (pas encore sorti).

Quelques mots sur notre site Actualités Electroniques?
> Continuez votre super boulot! Et merci beaucoup d’être entré en contact avec moi.

Rebolledo, merci pour le temps que tu as consacré à Actualités Electroniques et en particulier pour cette interview. Nous attendons avec impatience tes prochaines sorties notamment sur le label allemand Kompakt. Nous espérons aussi un jour avoir la chance de te voir en France ou à l’étranger. See ya!"

Dj Aroy

PLUS D’INFOS SUR REBOLLEDO
Rebolledo @ Juno Download
http://www.facebook.com/pages/Rebolledo/33562199144
http://soundcloud.com/rebolledostyle
http://www.myspace.com/rebolledosound
http://www.myspace.com/pachangaboys
http://soundcloud.com/comeme

PLUS D’INFOS SUR KOMPAKT
http://www.kompakt.fm
http://www.myspace.com/kompakt
http://www.facebook.com/KompaktRecords

BONUS - Siskid - Gun Stubs (Rebolledo Remix)

BONUS Rebolledo - Pitaya Frenesí (Son premier titre)
 
Ecrit par Dj Aroy
Article in English       
 
 
 
  Archive des Djs à l'affiche
 
Thyladomid - Interview
 
Gusgus - Interview
 
Mr Flash - Interview
 
The Hacker - Interview
 
Discodeine - Interview
 
 
Chus and Ceballos - Interview
 
Booka Shade - Interview
 
Stimming - Interview
 
Nicole Moudaber - Interview
 
John Lord Fonda - Interview
 
 
 
 
 
 
  Laisser un commentaire

Pseudo :


Votre commentaire sur l'article :

Chaque commentaire sera soumis à validation avant sa publication.



 
  Les commentaires sur Rebolledo - Interview
 
 
 
      Other language   
 
      Rester connecté

 
Facebook Actualites Electroniques
Twitter Actualites Electroniques
Ustream Actualites Electroniques
Myspace Actualites Electroniques
Flux Rss Actualites Electroniques
Flux Rss Actualites Electroniques
  RSS Actualite musique electronique
 
      Music player
 
 
      Liens utiles
Juno Records DJ Chart - Fatboy SlimJuno Records DJ Chart - Tiesto
Latest progressive house DJ Chart at Juno Download 4Juno Records DJ Chart - Digitalism
Sennheiser HD 25-II
 
      Chercher un article
 
      Icônes de style   
 
      Chart by Dj Aroy
FEVRIER 2013

Telecharger le set    
 
ASAF AVIDAN - Maybe you are
   
 
KLINGANDE - Punga
   
 
KLANGKUENSTLER - Die elektronische Welt der Amélie
   
 
SOKOOL - Take care
   
 
BEN PEARCE - What I might do
   
 
KLANGKUENSTLER - Wiesenballett
   
 
PEER KUSIV - Dust
   
 
DAUGHTER - Youth
   
 
MIKE GILL - Let You Go
   
 
LANA DEL REY - Summertime sadness
   
 
 
 
     
     
 
SUPPORTED BY

OTHER LINKS

WE ALSO LIKE