Actualites Electroniques - L'actualité de la musique électronique pour tous  
 
 
     
 
 
 

Retrouver dans cette rubrique chaque semaine, la biographie ou l'interview d'un Dj qui fait la une de l'actualité électronique pour nos chroniqueurs. Tous les styles de Dj sont au menu de cette rubrique : minimal, house, électro, techno voire même trance dans certains cas.
La rubrique sera complétée par d'autres Djs et producteurs au fur et à mesure de l'actualité musicale.

 
Minimal
16
Heidi - Interview

Il y a quelques semaines, nous avions contacté le label allemand Get Physical, l'un des meilleurs labels allemands et nous avons obtenu une interview exclusive avec l'une des DJs femmes les plus célèbres en Allemagne. Je vous demande donc d’accueillir Heidi, l’un des grandes prêtresses des clubs underground Outre-Rhin. Je voulais donc d'abord la remercier d’avoir répondu à nos questions. Après les interviews exclusives d’autres artistes de Get Physical comme Thomas Schumacher, M.A.N.D.Y. et DJ T. (à venir), Actualités Electroniques continuera à laisser la parole aux producteurs, DJs et artistes de la scène de musique électronique. Bonne lecture!

"Salut Heidi,

 J'ai vu qu'il y a quelques semaines tu as mixé au Watergate Club de Berlin. Thomas Schumacher que nous avions interviewé il y a quelques temps nous avait dit qu’il s’agissait certainement du meilleur club en Allemagne et au-delà des frontières. Voici plus précisément ce qu’il nous a dit: "Il n’y a pas de meilleur endroit pour clubber, croyez-moi." Quel est ton avis sur ce club ? Ca s’est passé comment cette soirée?
> Je suis une grande fan de l’endroit. Cela fait déjà 4 ans que je suis résidente là bas. J’ai même ma propre soirée appelée « Heidi Presents the Jackathon ». Les gens qui dirigent le club sont super. Ils font en sorte que quand je suis là, je me sente à la maison. Le son, l'éclairage, le lieu, la foule. Tout est parfaitement hédoniste.

Revenons-en à ta musique. Quels sont tes prochains projets? Tes prochaines sorties? Y a t-il quelque chose de prêt pour Get Physical?
> J'ai une compilation qui sort sur Get Physical appelée « Heidi Presents the Jackathon ». J’ai demandé à mes producteurs et DJs favoris de faire une production spécifique pour la compilation que j’ai mixée. Je ne vais pas te donner trop d'infos, mais ce sera quelque chose de spécial. La compilation verra le jour à la fin du printemps.

Pour 2011, qu’est ce qu’on peut attendre de ta part? De nouveaux tracks, une compilation, un album peut-être? En effet, j'ai lu que tu bossais sur un album avec ton ami Riton. Qu'en est-il?
> Aucun album avec Riton de prévu. ..

Si je ne me trompe pas, tu es la seule fille officiellement signée sur Get Physical en tant qu'artiste. Comment considères-tu la situation?
> Fille ou pas fille, je ne suis pas vraiment une artiste au sens propre sur Get Physical. C’est plus comme une famille. Ils m'ont aidé à m'établir en tant que DJ il y a quelque temps. J'ai beaucoup d'amour pour eux, mais dernièrement je travaille plus sur mes propres projets. J'ai fait quelques sons pour le label dans le passé, mais cela fait longtemps que je n’ai plus rien sorti. Je me concentre essentiellement sur les soirées que j’organise « Jackathon » et sur l’émission que je possède sur la BBC Radio 1, intitulée «In New DJs We Trust ». Je mets en avant de nouveaux artistes de la scène underground et je joue la musique électronique qui m'inspire. J'ai aussi beaucoup tournée en soirées récemment, donc je n’ai pas vraiment eu l’occasion pour prendre le temps de m’asseoir avec quelqu’un et faire de la musique. Je ne suis pas vraiment une productrice. Mais plutôt une maîtresse de la vibe…

J’imagine que la question suivante n’est pas très originale, mais je voulais avoir ton point de vue sur celle-ci. En effet, le monde de la musique électronique est essentiellement dominé par les hommes. Si l'on regarde le classement du DJ Mag en 2010, il n'y a qu'une seule fille dans le top 100. Il s’agit de Claudia Cazacu, une DJ roumaine qui joue de la musique tech/trance. Comment cela est-il possible? As-tu une explication?
> Aucune. Je ne sais pas vraiment comment sont réalisés ces votes. En fait, cela n’a pas vraiment d’importance pour moi.

Si l'on considère la scène électronique allemande, je pense que nous pouvons dire qu’elle est dominée par Anja Schneider qui a fondé Mobilee Records, Miss Jools et toi bien sûr. Je n'ai pas d'autres noms qui me viennent à l'esprit directement. Quelle est la relation qu’il existe entre vous? Y a t-il une sorte de solidarité féminine?
> Eh bien je pense que tu as oublié la femme qui était aux origines de la scène de musique électronique en Allemagne : Ellen Allien [Ah oui en effet !!!]. Ainsi que Cassy, Magda, Dinky, Camea, Tini, etc. Il y a beaucoup de femmes qui ont vécu et travaillé à Berlin. C'est une communauté vraiment sympa. Nous nous soutenons toutes les unes les autres et nous sommes intéressées par le travail de chacune. Je ne ressens pas de compétitivité entre nous. Juste de bonnes vibes.

Je pense que l’on peut dire raisonnablement tu as mixé ou fait la fête aux 4 coins du monde: des Etats-Unis à l'Australie, d'Ibiza à l'Europe du Nord, depuis presque dix ans maintenant. Y a t-il anecdote qui te vient à l'esprit et donc tu voudrais nous parler?
> Cela fait seulement 4 ans que je mixe professionnellement. Mais effectivement cela fait environ 10 ans que je bosse dans ce milieu. Si quelque chose me touche, je suis toujours attirée vers elle pour voir où cela m’emmène, et ça m’a permis d’aller dans des endroits incroyables. Vous devez avoir la peau dure dans ce business. Ce n'est pas facile d'être une minorité. Il faut se battre un peu plus à chaque fois et je pense que c'est pourquoi, lorsque  l’on réussi, ça à une saveur encore meilleure.

Sachant que tu es originaire du Canada et plus particulièrement de l'Ontario, pourrais-tu en quelques mots nous dire ce qu’il en est concernant la scène musicale électronique canadienne. Je sais que tu as quitté le Canada il y a bientôt dix ans, mais peut-être es tu encore au courant de ce qui se passe là-bas. Nous connaissons surtout ce pays à travers son célèbre club le Stéréo à Montréal, mais aussi au travers de Tiga. Quelle est ta vision de cette scène musicale?
> Je dois être honnête et te dire que je ne sais pas du tout ce qui se passe là bas. Il n'y a pas grand chose qui a attiré mon attention récemment. Je mixe rarement là bas. Cependant, je vais aller jouer dans mon pays pour les 2 prochaines semaines et je suis vraiment excitée, notamment de revoir mes vieux amis. Mais il y a de très bonnes exportations comme Richie Hawtin, Marc Houle, Tiga. Ce sont des gars très en vue à Toronto que l’on appelle Art Department. J'en attends toujours plus....

 

Heidi, pour conclure cette interview, nous avons encore quelques petites questions à te poser pour mieux te connaître.

Le titre que tu nous conseilles d'écouter dans ta discographie?
> Eh bien il n'y a que 3 pistes. Ma préférée est « To the gum ».

Un artiste avec lequel tu voudrais travailler un jour?
> Dixon.

3 mots pour définir ta musique?
> Bouncy, jackin, sexy.

Tu es plutôt vinyl ou mp3 pour tes mixs?
Les deux.

Le logiciel que tu utilises pour produire?
> Eh bien, comme je l'ai dit avant je ne produit pas vraiment. Avec mon ex-partner, Riton, on a utilisé des trucs plus ou moins vieux. Logic et Ableton... mélangés à de vieux synthés vintage et des batteries.

Le meilleur club en Allemagne (club et la ville)?
> A Berlin le Watergate et le Panorama Bar. A Hambourg l’Ego Club. A Munich il y a un nouveau club, appelé le Bob Beaman.

Le meilleur endroit pour sortir à Berlin?
> Il y a vieil endroit dans le quartier de Berlin Mitte qui s'appelle Alt Berlin. Le vieil homme qui le gère est fantastique et il joue toujours de la bonne musique. Il est pour moi un soleil et je ne quitte l’endroit jamais sobre. :)

Ton titre préféré en ce moment?
> Pour le moment tous les titres dans lequel Jamie Jones est impliqué. Ce gars produit exactement le son que j'aime.

Heidi, merci beaucoup pour le temps que tu as consacré à Actualités Electroniques et en particulier pour cette interview. Nous attendons avec impatience ta prochaine compilation et nous espérons avoir bientôt l’occasion de te voir en live dans un club en France ou à l'étranger. Salut!”

Dj Aroy

PLUS D'INFOS SUR HEIDI
www.myspace.com/heidivandenamstel
www.facebook.com/heidivandenamstel

PLUS D'INFOS SUR GET PHYSICAL
www.junodownload.com/labels/Get+Physical+Germany/releases/
www.facebook.com/getphysicalpage
www.physical-music.com

 
Ecrit par Dj Aroy
Article in English       
 
 
 
  Archive des Djs à l'affiche
 
Thyladomid - Interview
 
Gusgus - Interview
 
Mr Flash - Interview
 
The Hacker - Interview
 
Discodeine - Interview
 
 
Chus and Ceballos - Interview
 
Booka Shade - Interview
 
Stimming - Interview
 
Nicole Moudaber - Interview
 
John Lord Fonda - Interview
 
 
 
 
 
 
  Laisser un commentaire

Pseudo :


Votre commentaire sur l'article :

Chaque commentaire sera soumis à validation avant sa publication.



 
  Les commentaires sur Heidi - Interview
 
 
 
      Other language   
 
      Rester connecté

 
Facebook Actualites Electroniques
Twitter Actualites Electroniques
Ustream Actualites Electroniques
Myspace Actualites Electroniques
Flux Rss Actualites Electroniques
Flux Rss Actualites Electroniques
  RSS Actualite musique electronique
 
      Music player
 
 
      Liens utiles
Juno Records DJ Chart - Fatboy SlimJuno Records DJ Chart - Tiesto
Latest progressive house DJ Chart at Juno Download 4Juno Records DJ Chart - Digitalism
Sennheiser HD 25-II
 
      Chercher un article
 
      Icônes de style   
 
      Chart by Dj Aroy
FEVRIER 2013

Telecharger le set    
 
ASAF AVIDAN - Maybe you are
   
 
KLINGANDE - Punga
   
 
KLANGKUENSTLER - Die elektronische Welt der Amélie
   
 
SOKOOL - Take care
   
 
BEN PEARCE - What I might do
   
 
KLANGKUENSTLER - Wiesenballett
   
 
PEER KUSIV - Dust
   
 
DAUGHTER - Youth
   
 
MIKE GILL - Let You Go
   
 
LANA DEL REY - Summertime sadness
   
 
 
 
     
     
 
SUPPORTED BY

OTHER LINKS

WE ALSO LIKE